Rubriques > Agir en Région > Occitanie >

Gard : Éducatif, social, économique… les multiples vertus d’un jardin partagé

 Éducatif, social, économique… les multiples vertus d’un jardin partagé 7.06.24
Janet Zaragoza est la créatrice des jardins partagés de Calvisson. Elle explique que "L’existence des jardins a de plus en plus de sens dans une période particulièrement difficile pour les citoyens. Des jardins qui ont un rôle économique, social et qui permettent une activité physique. D’ailleurs les citoyens l’ont bien compris puisque nous sommes complets et qu’il faut trouver des terrains supplémentaires avec de l’eau".
https://www.midilibre.fr/2024/06/07/educatif-social-economique-les-multiples-vertus-dun-jardin-partage-11999805.php

 Des produits bio locaux à la cantine de l’école Yves-Liotard 21.05.24
La Région a lancé "L’Occitanie dans mon assiette", une action qui permet de réaliser des repas et valoriser les produits locaux, bio et de qualité. Une démarche basée sur une adhésion volontaire des cantines scolaires et de la CCRVV (Communauté des communes Rhony-Vistre-Vidourle).
https://www.midilibre.fr/2024/05/20/des-produits-bio-locaux-a-la-cantine-de-lecole-yves-liotard-11961646.php#

 À Alès, 200 jardins potagers ont sauvé des habitants de la désindustrialisation 9.04.24
Après la fermeture du dernier puits de charbon à Alès, dans les années 1980, la précarité a explosé. Les habitants ont alors décidé de retourner à la terre et créé plus de 200 jardins potagers dans toute la ville, dont certains font plus de 800m2. Ils leur ont permis d’accéder à la souveraineté alimentaire tout en les sortant de la pauvreté.
https://lareleveetlapeste.fr/a-ales-200-jardins-potagers-ont-sauve-des-habitants-de-la-desindustrialisation/

 J’enracine : lutter contre la spéculation foncière des terres agricoles 26.03.24
Jean Racine a vécu quelques temps à Uzès. C’est là qu’il écrivit notamment, en évoquant la lune : "Le ciel est toujours clair tant que dure son cours / Et nous avons des nuits plus belles que vos jours".
En guise de clin d’œil, une association gardoise basée à Uzès a donc décidé de s’appeler "J’enracine". Car le projet est bel et bien d’enraciner des paysans sur le territoire. Cette association se démène pour aider les paysans à accéder à la terre et lutter contre la spéculation.
Emmanuelle Philip, l’une des fondatrices de cette association, est notre invitée.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-du-vendredi-22-mars-2024-5391542
J’enracine est une association qui acquiert et préserve des terres agricoles ou naturelles dans le but de les sortir de la spéculation tout en les mettant à disposition de projets qui répondent à des enjeux d’autonomie alimentaire, de biodiversité et d’atténuation du dérèglement climatique.
Préserver les ressources, tisser le lien social et impulser une agriculture paysanne porteuse d’un avenir enviable participe à la résilience du territoire que nous partageons, cela devient urgent et d’intérêt général. C’est pourquoi l’association finance ses actions grâce au don de généreux bienfaiteurs et à l’épargne citoyenne.
https://jenracine.fr/?charte

Par Rédaction SoliCagnole

Le vendredi 7 juin 2024

Mis à jour le 7 juin 2024