Rubriques > Une bio locale accessible à toutes et tous >

Terre de Liens : Nous avons mieux à cultiver que la haine !

 Nous avons mieux à cultiver que la haine ! 20.06.24
Depuis dimanche 9 juin et l’annonce inattendue de la dissolution de l’Assemblée nationale, comme nombre d’entre vous, nous nous sommes demandé quelle était notre place face à cette actualité historique et l’inconnu qui se dresse devant nous ; quelle devait être la parole de notre mouvement, citoyen, issu de l’éducation populaire et apartisan.
Rester muets ? Parler de ce que nous connaissons : l’agriculture ? Ou peut-être plus simplement en revenir à ce que nous sommes : un mouvement résolument humaniste et tourné vers le vivre ensemble et le soin porté aux humains et à la nature.
https://terredeliens.org/national/actu/l%C3%A9gislatives-nous-avons-mieux-a-cultiver-que-la-haine-20-06-2024/#d%C3%A9cryptage-programmes

 Le projet de Loi d’Orientation Agricole (LOA) est débattu à l’Assemblée Nationale jusqu’à la fin du mois. Mobilisez-vous avec nous pour que les député·es en fassent une loi à la hauteur des enjeux ! 16.05.24
Une Loi d’Orientation Agricole ne voit le jour en moyenne que tous les 10 ans. C’est un texte et un ensemble de mesures absolument structurant pour notre agriculture. Par exemple, la Loi d’Orientation Agricole de 1962 a permis l’émergence des Safer (Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural). En France, les Safer ont pour mission de réguler le marché des terres et d’assurer l’accès à la terre pour de nouvelles installations. La Loi agricole de 2006 a elle donné lieu au Bail Rural Environnemental, qui permet d’introduire dans le contrat des clauses environnementales.
Les défis à relever sont grands pour la Loi d’Orientation à venir : renouvellement des générations agricoles, adaptation au changement climatique...
https://terredeliens.org/national/interpellez-les-deputees-sur-la-loi-dorientation-agricole/

 Le portage foncier agricole, levier pour une agriculture en transition ? 27.02.24
Terre de Liens dénonce dans un nouveau rapport le trop difficile accès aux terres agricoles.
Alors que la France entend se doter en 2024 d’une loi en faveur du renouvellement des générations agricoles - duquel dépend notre souveraineté alimentaire, les nouveaux chiffres de Terre de Liens montrent qu’il sera impossible d’endiguer la disparition des fermes et des agriculteur·trices si le gouvernement ne réhausse pas drastiquement son investissement.
Telles que programmées, les aides de l’Etat couvrent 0,5% des besoins en installations.
https://www.youtube.com/watch?v=2ovLpH4Y5nU

 Terre de Liens donne accès à la terre agricole à celles et ceux qui n’en ont pas hérité 28.01.24
Depuis 20 ans, l’association Terre de Liens aide les agriculteurs à s’installer en identifiant les terres et en mettant en place un système de fermage stable et moins coûteux, pour une agriculture respectueuse de l’environnement.
https://lareleveetlapeste.fr/terre-de-liens-donne-acces-a-la-terre-agricole-a-celles-et-ceux-qui-nen-ont-pas-herite/

Par Terre de Liens

Le jeudi 20 juin 2024

Mis à jour le 20 juin 2024